Bonne année !

Les barricades mystérieuses, les mémoires d’outre tombe, Faust et l’Ave Maria, les mémoires d’outre tombe, Cyrano, Tête d’or, Le parfum de la dame en noir, La mer, un wagon de chemin de fer, des Baisers volés, des Magnolias for ever, Le plat pays, autant de choses à célébrer ou commémorer cette année sans que cette liste soit exhaustive.

Ce que l’on fête, que l’on commémore, ce dont on choisit de faire date et mémoire sont autant de traces de notre histoire, autant d’œuvres, de moments qui ont laissé une marque dans le collectif. Le temps fait le tri, à notre insu, sur des critères qui nous échappent complètement, faits de circonstances heureuses ou malheureuses. Les époques se chargent tour à tour de glorifier certains de leurs contemporains, de réhabiliter certains anciens tombés dans l’amnésie collective et de laisser sombrer dans l’oubli des gloires éphémères.

Impossible de prédire ce que sera l’année qui débute, dans quelle mesure elle sera marquante au regard de l’histoire. Impossible d’imaginer les naissances, peut-être déjà faites d’œuvres, ou d’artistes en capacité d’insuffler une nouveauté, une forme de génie.

Souhaitons nous simplement que dans 50, 100 ans, plus même, quelqu’un puisse dresser une liste de l’année 2018, une liste de commémorations, de naissances d’illustres artistes, d’œuvres majeures, de changements importants pour le bien de tous.

Je vous souhaite à tous une belle année !!

Nathanaël

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.