Choix des instruments

Composer c’est bien sûr écrire des notes, des rythmes mais c’est aussi en grande partie le choix de l’instrumentation,
de l’orchestration. Qui va jouer quoi et comment ?

Souvent, en accord avec le réalisateur, nous choisissons d’appliquer le principe du leitmotiv issu de Wagner ou plus proche de nous, et plus évident même, le principe de Pierre et le Loup, de Prokofiev : un instrument, un thème, une mélodie pour identifier un personnage.

Il y a là un enjeu capital à trouver le bon son, le bon timbre, celui qui fait vivre le personnage, qui le complète, qui apporte un élément de lecture supplémentaire à l’image.

Pour le court métrage « Lupin » d’Hélène Ducrocq (debout sur la photo), mon personnage est un jeune loup, perdu, un peu maladroit. Et c’est justement cette maladresse qu’il faut faire ressortir dans le choix des notes et de l’instrument.

Évidemment, le premier élément c’est la construction de mon thème. Un thème un peu bancal, usant de chromatismes, de tension-détente et changeant de tonalité pour marquer l’hésitation du personnage. Le choix de l’instrument s’est fait lui par sérendipité comme on dit dans la recherche. J’ai demandé à un musicien s’il pouvait enregistrer les percussions prévues dans mon orchestration, lorsqu’il m’a rappelé qu’il jouait aussi du banjo.
Bref, j’allais chercher des percussions, je suis revenu avec un banjo !
De prime abord, on pense le banjo comme un élément musical indissociable de l’Amérique du Nord de son style de jeu tout en virtuosité mais c’est là où le compositeur doit être créatif et imaginer l’instrument hors de son contexte, extrapoler ce que l’on peut faire avec, comment le sortir de sa zone de jeu habituel.

C’est ainsi que j’ai exploité le timbre du banjo, un peu grinçant, son accord perfectible et sa sonorité peu envahissante, quand on le joue note à note sans débit.

Je vous laisse découvrir le résultat lors de l’enregistrement…
En attendant la sortie cinéma du film dans le programme « Les mal aimés » le 16 septembre prochain !!!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.