Court-circuit et circuit court…

Jeu de mot facile pour idées peut-être futiles.

Sans chercher à être dans l’air (parfois et souvent même pollué) du temps, il y a dans le principe du circuit court une évidence oubliée. Pourquoi chercher loin ce qui peut exister tout proche.

Entendons-nous bien je ne dis pas que tout se trouve à côté, qu’il n’y a qu’à traverser la rue… Mais, j’aime bien l’idée de court-circuit, de couper court à ce qui se fait généralement. Au moment d’aller choisir les cadeaux, pourquoi ne pas chercher à jouer l’originalité, la créativité et la proximité ? Pour être honnête, je n’ai pas un propos désintéressé comme le voudrait la théorie que je propose, celle d’un monde plus humain, loin des grands principes commerciaux et de la folie consumériste qui nous habite parfois.

Alors ces quelques mots de préambule, même s’ils défendent une idée à laquelle je souscris, sont surtout là pour mettre en avant une initiative locale, celle de la boutique « Aux lutins d’art » à Montseveroux dans l’Isère. Une dizaine d’artistes régionaux se retrouvent pendant un mois pour une boutique de Noël, une manière de recréer un lieu convivial de rencontre, de découvrir des objets originaux, uniques et de s’arrêter dans un village médiéval sur la route de … bon, ok sur la route de rien. Mais quitte à faire un déplacement…

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.