Mot du jour : « Intradiégétique »

Crédit photo : Annie Spratt

« Intradiégétique » c’est LE mot qu’on apprend en cours de musique à l’image. Essayez de le placer dans une conversation. Blog Adélie Prod.

« Intradiégétique » c’est LE mot qu’on apprend en cours de musique à l’image. Le mot qui change notre vie. Il y a un avant et un après « intra diégétique ». On se sent tout d’un coup investi d’un savoir immense, d’un vocabulaire pour initiés ; c’est presque un code, un signe de reconnaissance entre gens qui savent …

Bon en fait c’est surtout un mot compliqué pour exprimer une notion relativement simple. Ça vient du grec, « intra » pour « à l’intérieur » et « diégétique » qui vient de « diégèse », qui est relatif au système de narration. Ce qui nous donne : à l’intérieur de la narration.

Donc une musique intradiégétique, c’est une musique qui provient de l’action du film et qui est donc entendue par les personnages.

Il y a quelques exemples célèbres, citons Apocalypse Now, l’attaque du village par les hélicoptères. La musique est mise sur haut parleur dans les hélicoptères avant l’attaque, donc à l’intérieur du film. C’est le moment idéal pour placer notre nouveau vocabulaire. En pleine diffusion au cinéma d’art et d’essai de votre quartier de la version originale remasterisée, vous pouvez crier votre savoir du fin fond de la salle obscure :

C’est une musique intradiégétique !!!

On peut même aller plus loin avec un autre exemple. Prenons le troisième volet du Seigneur des anneaux. Le jeune Pippin vient de se mettre au service de l’intendant du Gondor. L’intendant envoie son fils au combat et demande à Pippin de chanter pendant son repas. La chanson (donc intradiégétique) va ensuite prendre une autre dimension et devenir la musique de la scène de combat (les soldats ne peuvent entendre le chanteur) pour clôturer la scène comme elle avait commencé (retour au château).

Bon là on passe dans une autre étape de l’analyse musicale qui ne concerne plus notre vocabulaire du jour. Bienvenue donc dans le monde des initiés. Pensez à utiliser le mot régulièrement, il y a toujours un risque d’oubli et puis c’est quand même pas évident de le placer dans toutes les conversations …

Nathanaël

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.